Close

Derniers Posts

Vous êtes tellement addict à l’odeur du monoï que vous souhaitez trouver des fleurs de tiaré ? Sachez que cela n’est...
Parce que l’été l’on a l’esprit un peu plus léger, les eaux de toilette sont moins lourdes à porter qu’un parfum. De...
Le tatouage est devenu très répandu en Europe et principalement en France où de nombreuses personnes sont aujourd’hui...
Le monoï est l’huile chouchou de l’été. Odorante à souhait et particulièrement hydratante pour la peau et les...
Vous pensiez que vos stars préférées utilisaient des produits haut de gamme pour protéger leur peau ? Certes cela est...
Il existe de multiples raisons pour lesquelles l’huile de monoï peut se montrer incontournable. Qu’il s’agisse de...

Tout savoir sur la graisse à traire

Posté le: 30/01/2020 | Catégories: Tout sur le Monoï

Le soleil qui revient est annonciateur de vacances et surtout, de teint halé et sublimé. Fini la grise mine et la peau pâle, place au bronzage doré. Dans les magasins, exit les produits qui rappellent le froid au profit de crèmes solaires, huiles de monoï et autres produits de bronzage ! Parmi les nombreux produits plébiscités lors de la période estivale, l’on retrouve la fameuse graisse à traire. Ce produit bronzant, réputé pour sa capacité à accélérer le bronzage de la peau, reste cependant, assez controversé. Est-elle dangereuse pour la santé ? Quelles sont les précautions à prendre ? Existe-t-il des alternatives ? Nous levons le voile sur la graisse à traire et ses secrets.

Qu’est-ce que la graisse à traire ?

Comme son nom l’indique, la graisse à traire est un produit régulièrement utilisé par les éleveurs. En effet, son rôle est de faciliter la traite des bêtes sans occasionner de blessures sur les pis des vaches ou des chèvres. La graisse à traire est une pommade protectrice principalement constituée d’huiles d’origine minérale. Elle évite les crevasses et gerçures conséquentes au processus de la traite.

La graisse à traire est composée d’huile de coco ou autre huile végétale, mélangée à de la paraffine, cette dernière étant encore plus grasse que l’huile ! Il se peut que certaines vendues en commerce soient augmentée de produits réputés pour être antioxydants, de vitamine E, un agent de conservation naturel et bien sûr de monoï afin de parfumer l’ensemble avec une fragrance rappelant les vacances.

Etant un corps gras, elle permet d’hydrater la peau et de la protéger. D’ailleurs, les éleveurs n’hésitent pas à l’utiliser en tant que produit quotidien pour protéger leurs mains constamment en contact avec le froid et l’eau. La graisse à traire devient alors un onguent quotidien et économique pour constituer une barrière naturelle face aux agressions extérieures. D’ailleurs, bon nombre de nageurs l’utilisent aussi pour protéger leur peau du chlore des piscines.

Depuis plusieurs années maintenant, l’on retrouve la graisse à traire comme base de nombreux produits cosmétiques. Même les plus grandes marques de crèmes hydratantes ou de produits de beauté l’utilisent. Il est aussi possible de la trouver en vente libre, notamment dans le rayon des produits de beauté estivaux pour accélérer le bronzage.

La graisse à traire pour bronzer : fausse bonne idée ?

Si autrefois la peau hâlée était signe de pauvreté, depuis le XXe siècle, plus le bronzage est intense et plus cela est un critère de beauté. Tous les moyens sont bons pour obtenir une peau bien dorée, et ce, dès que les premiers rayons du soleil pointent le bout de leur nez. Pour obtenir une bonne mine plus rapidement, de nombreuses personnes n’hésitent pas à utiliser des produits accélérateurs de bronzage.

La graisse à traire fait partie des produits favoris pour bronzer plus vite. Étant un corps gras, elle a permet de faire réverbérer des rayons du soleil sur la peau. C’est ce que l’on appelle “l’effet loupe”. C’est ainsi que les rayons UV pénètrent l’épiderme beaucoup plus vite, ayant pour conséquence, une coloration plus rapide et intense de la peau.

Forte de son succès, de nombreux vacanciers estivaux s’enduisent de graisse à traire sur la plage ou aux abords des piscines. Son action rapide permet d’en constater les résultats tau bout de quelques heures d’exposition au soleil. Cependant, avec les UV et parfois le sable ou le chlore, elle peut aussi assécher la peau, d’autant qu’elle ne protège pas du tout l’absorption des UVA et UVB. L’idéal toutefois, reste de l’appliquer en tant qu’après-soleil sur une peau propre et sèche afin de l’hydrater.

Les dangers de la graisse à traire

Il est important de rappeler qu’il est absolument déconseillé de s’exposer au soleil sans protection, notamment aux heures les plus chaudes (entre midi et 16 h). D’ailleurs, la graisse à traire aggrave les conséquences d’une exposition répétée au soleil. Elle ne protège pas et contribue au vieillissement de la peau jusqu’à huit fois plus vite ! Elle est d’ailleurs totalement à proscrire pour les peaux blanches, fragiles ou celles des enfants.

Pour faire simple, s’exposer au soleil enduit de graisse à traire endommage durablement la peau. En vous exposant au soleil enduit de graisse à traire, vous pourrez souffrir de brûlures, accentuer vos rides, voire apparaître des tâches de vieillissement, voire même des boutons. Si vous avez un terrain prédestiné, la graisse à traire peut aussi engendrer des mélanomes, plus connus sous le nom de cancers de la peau. En d’autres termes, la graisse à traire fait brûler la peau, mais ne la fait pas bronzer.

Préférez en revanche l’utiliser comme masque capillaire pour cheveux secs ou fragiles ou encore pour adoucir les peaux mortes et râpeuses des pieds.

Les substituts à la graisse à traire

Certains fabricants proposent de la graisse à traire avec un indice de protection. Selon plusieurs dermatologues, il est déjà compliqué de faire de la crème solaire avec un fort taux de protection. Comment serait-ce possible d’ajouter une protection UV à un corps gras ?

Mais alors, comment faire pour bronzer plus vite, sans pour autant avoir recours à la graisse à traire ? La première solution la plus rapide et la moins dangereuse reste l’utilisation d’autobronzant. À vous le teint halé toute l’année grâce à quelques vaporisations. Certains sont même munis d’un filtre solaire et il est possible de les choisir en fonction de votre couleur de peau originelle. Quelques astuces d’utilisation :

  • Appliquez légèrement sur les zones sèches
  • Choisissez des autobronzants selon la partie du corps concernée : pour le visage d’une part et pour le reste du corps d’autre part
  • Évitez de prendre une teinte trop foncée qui ferait des démarcations nettes et peu esthétiques.
  • Étalez bien votre autobronzant pour éviter les marques, notamment dans les plis du visage et du corps

Autre astuce 100 % naturelle : imbibez un coton de thé noir infusé (ou utilisez le sachet de thé infusé) et passez-le sur votre peau pour obtenir un effet halé après quelques utilisations. En effet, le tanin contenu dans le thé a pour particularité de teindre divers supports (tasses, théières, linge, etc.). Sur la peau, l’effet est le même.

Vous pouvez aussi bronzer de façon naturelle en utilisant des crèmes solaires classiques. Rappelez-vous que plus l’indice UV est haut et mieux vous êtes protégé. Cependant, cela n’empêche pas votre peau de bronzer !

Close