En continuant, ou en cliquant sur la croix, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus
J'accepte
Close

Derniers Posts

Les amoureux des belles femmes aiment aller en vacances à Tahiti pour admirer la beauté des femmes tahitiennes qu’on...
Sur la route du Monoï voici une étape atypique qui raconte l’histoire de cette huile mythique. C’est dans la vallée...
Le monoï de Tahiti est connu pour ses nombreuses propriétés et ses bienfaits. C’est à lui d’ailleurs qu’on attribue...
Chaque fois que le terme monoï est évoqué, de façon naturelle ou presque, on établit directement un lien avec la...
Certains s’imaginent à tort que voyager en Polynésie française c’est uniquement y profiter du soleil, de la plage. Et...
Dès que l’été s’annonce, nous avons tendance à nous mettre dans de meilleures dispositions. Dans les magasins, finit...

Tout savoir sur la graisse à traire

Posté le: 30/01/2020 | Catégories: Tout sur le Monoï
Tout savoir sur la graisse à traire

Dès que l’été s’annonce, nous avons tendance à nous mettre dans de meilleures dispositions. Dans les magasins, finit les produits qui rappellent le froid et bonjour le soleil ! Parmi les nombreux produits plébiscités lors de la période estivale, les bronzants figurent en bonne place. Un en particulier : la graisse à traire.
C’est un produit bronzant réputé pour sa capacité à bronzer rapidement. Cependant, il y a un grand hic : il est très dommageable pour la peau. Alors, vrai ou faux ? Y a-t-il des précautions à prendre ? Quels sont les dangers encourus ? Les détails dans cet article.

Qu’est-ce que la graisse à traire ?

La « graisse à traire est une graisse régulièrement utilisée par ceux qui pratiquent l’agriculture et l’élevage. Elle sert principalement à faciliter le fermier qui veut traire une vache. En gros, c’est une pommade protectrice principalement constituée d’huiles d’origine minérale. Utilisée chez les animaux, elle leur évite les multiples crevasses et gerçures conséquentes au processus de traite.
Hormis cette première utilisation, cette traite sert aussi à protéger les mains. Les éleveurs et agriculteurs se retrouvent constamment en contact avec le froid et l’eau. La graisse à traire est une excellente protection. Ce filon a naturellement été tiré par plusieurs enseignes cosmétiques ; elles utilisent la graisse à traire comme matière première servant à produire des produits destinés à la peau. 

Pourquoi utiliser la graisse à traire ?

Auparavant, ceux qui avaient la peau bronzée étaient automatiquement considérés comme pauvres. Cette coloration était la conséquence de nombreuses heures passées à travailler sous le soleil. Cependant, la peau bronzée est devenue à la mode au milieu du 20e siècle.
La graisse à traire possède plusieurs propriétés. Elle est grasse ; le gras est réputé pour accélérer l’effet bronzant grâce à « l’effet loupe ». Elle permet aux rayons UV de pénétrer la peau beaucoup plus vite. Cette habitude s’est répandue ; on la retrouve particulièrement chez les vacanciers estivaux. La graisse à traire est à action rapide. Les premiers résultats sont visibles très rapidement. Cependant, elle est asséchante et non protectrice pour la peau.

Les dangers de la graisse à traire

Il est important de rappeler cette précaution élémentaire : il est absolument déconseillé de s’exposer au soleil sans protection. D’ailleurs, la graisse à traire aggrave les conséquences d’une exposition inconsidérée au soleil. Vu qu’elle est asséchante et non protectrice, les rayons UV du soleil accélèrent le vieillissement de la peau huit fois plus vite !
En gros, s’exposer au soleil enduit de graisse à traire endommage durablement la peau. Bien sûr, le soleil occasionnera des brûlures, des rides, des tâches de vieillissement, des boutons ; et plus grave, des cancers de la peau encore appelés mélanomes.

Les substituts de la graisse à traire

Vous pouvez bronzer en toute sécurité grâce aux autobronzants. Ces derniers protègent du soleil et agissent selon votre grain de peau. Quelques astuces d’utilisation :

  • Badigeonnez légèrement les zones sèches ;
  • Choisissez des autobronzants selon la partie du corps concernée : pour le visage d’une part et pour le reste du corps d’autre part.
Close