Close

Derniers Posts

Vous êtes tellement addict à l’odeur du monoï que vous souhaitez trouver des fleurs de tiaré ? Sachez que cela n’est...
Parce que l’été l’on a l’esprit un peu plus léger, les eaux de toilette sont moins lourdes à porter qu’un parfum. De...
Le tatouage est devenu très répandu en Europe et principalement en France où de nombreuses personnes sont aujourd’hui...
Le monoï est l’huile chouchou de l’été. Odorante à souhait et particulièrement hydratante pour la peau et les...
Vous pensiez que vos stars préférées utilisaient des produits haut de gamme pour protéger leur peau ? Certes cela est...
Il existe de multiples raisons pour lesquelles l’huile de monoï peut se montrer incontournable. Qu’il s’agisse de...

Comment choisir la meilleure huile de monoï ?

Posté le: 09/10/2022 | Catégories: Tout sur le Monoï

Le monoï est l’huile chouchou de l’été. Odorante à souhait et particulièrement hydratante pour la peau et les cheveux, elle doit faire partie de votre routine beauté ! Mais comment bien choisir son monoï ? Voici quelques pistes pour vous guider.

Non, le monoï n’est pas une huile bronzante

Contrairement aux idées reçues, le monoï n’est pas du tout une huile bronzante ! Au contraire, il s’agit d’un après-soleil efficace pour protéger et hydrater la peau ainsi que les cheveux. Il ne possède aucun filtre UV, mais est riche en agents antioxydants, le monoï est composé d’huile de coprah (huile de coco raffinée), dans laquelle sont macérées des fleurs de tiaré. Il s’agit d’une recette originelle provenant des îles du Pacifique. Cependant, de nombreuses copies circulent malheureusement sur le marché.

Portant également le nom de monoï, un consommateur non averti peut faire l’erreur de croire qu’il s’agit de l’huile naturelle et précieuse de Tahiti. Certains produits appelés monoï sont aussi composés de substances toxiques. Il faut donc être assez vigilant en achetant votre monoï.

Les petites astuces pour bien choisir votre monoï

Vous l’aurez compris, le monoï est une huile issue des îles pacifiques et plus particulièrement de Tahiti. Comme la plupart des produits, il a été copié et parfois même contrefait. Pour ne plus vous laisser berner, voici nos conseils pour bien choisir votre monoï et être sûr(e) de vous procurer un vrai monoï de Tahiti.

Regardez la provenance

Le monoï de Tahiti est par définition fabriqué à Tahiti. Vérifiez toujours la provenance de votre monoï pour ne pas tomber dans le panneau. Attention, il se peut que votre monoï provienne aussi d’autres îles aux alentours ! Cela reste généralement un monoï de qualité !

Vérifiez la composition

Beaucoup d’huiles de monoï sont commercialisées comme tel alors qu’elles ne comportent aucune fleur de tiaré ou de coco. Il s’agit d’ajouts d’extraits de parfums ou d’ingrédients peu naturels. Un véritable monoï contiendra toujours une fleur dans son flacon !

D’autre part, si la liste des ingrédients vous semble trop longue, fuyez ! L’huile de monoï n’est composée que d’huile de coprah et de fleurs suivant le parfum choisi. En aucun cas d’huile de sésame, d’amande ou de paraffine. De même, des composants dérivés de l’huile de palme, comme l’isopropyl palmitate n’ont rien à faire dans du monoï. C’est également le cas d’autres produits chimiques parfois dangereux pour la santé.

Les ingrédients « coco nucifera » et « gardenia tahitiensis » doivent figurer en majorité dans votre huile de monoï.

Les marques les plus sûres

Pour ne pas vous tromper et obtenir un véritable monoï de Tahiti, favorisez les produits contenant au moins 90 % de monoï. Certaines marques sont incontournables, comme Tiki Tahiti ou encore Hei Poa.

De même, si votre huile ne fige pas en dessous de 25 °C, c’est qu’elle contient des agents liquéfiants et n’est donc pas une véritable huile de monoï. À noter que les monoï traditionnels ne sont pas certifiés bio tout simplement parce que l’huile de coprah ne peut être certifiée bio (elle est raffinée). Toutes les appellations bio ne sont donc pas de véritables monoï traditionnels. Cependant, ils sont composés d’ingrédients naturels et non nocifs pour la santé, comme le recommande la législation en vigueur. Il s’agit donc d’un bon compromis si vous ne pouvez pas trouver de monoï traditionnel.

Close