Close

Derniers Posts

Vous en avez marre de vous faire tout le temps piquer par les moustiques ? Il y a quelques solutions à la fois bios...
Pour ressentir les effets du soleil sur vos cheveux, vous pouvez vous lancer et préparer vous-même votre...
Il est possible d’avoir un bronzage « parfait », c'est-à-dire avec un effet naturel et en adéquation avec votre type...
Le monoï, cette huile parfumée et « sacrée » est très populaire auprès de ces dames. Monoï vient de Mono’i en...
Le monoï est une senteur dont on ne se lasse pas, surtout en été. Monoï rime avec été, plage, soleil, ou encore...
A la fois réparateur, doux, assouplissant et aussi nourrissant, le monoï peut être utilisé de la tête aux pieds. En...

L’huile de coco

Posté le: 15/05/2019 | Catégories: Les différentes huiles
L’huile de coco

Grande star du moment, l’huile de coco a été redécouverte par l’industrie cosmétique. Il faut dire que ses vertus sont tellement vastes qu’il serait bête de s’en priver ! Voici tout ce que vous devez savoir sur l’huile de coco.

Qu’est-ce que l’huile de coco ?

L’huile de coco est fabriquée essentiellement où poussent les cocotiers. Autrement dit, en Asie, en Afrique, Amérique centrale et les îles du Pacifique. Le cocotier est capable de produire entre 50 et 150 noix de coco par an, autant dire qu’il s’agit d’une production avantageusement abondante ! En revanche, la noix de coco a besoin d’environ un an pour arriver à maturité… La culture du cocotier est durable, rien à voir avec celle du palmier, qui elle est assez controversée.

Pour obtenir l’huile de coco, il suffit de presser la chair des noix de coco fraîches. C’est ce qui donne naissance à l’huile de coco vierge. Grâce à ce procédé unique, elle va conserver un arôme parfumé, idéal pour la cuisine. Lorsque la chair sèche, il est tout à fait possible de faire de l’huile avec, mais cette fois, il ne s’agira plus d’huile de coco, mais d’huile de coprah. Son traitement diffère de celui de l’huile de coco, puisqu’elle sera raffinée pour évincer les moisissures diverses. Moins intéressante nutritivement parlant, l’industrie alimentaire en reste friande, car elle reste moins chère que l’huile de coco vierge.

En d’autres termes, l’huile de coco provient directement du fruit du cocotier. Elle ne subit aucun traitement après avoir été extraite et reste pure. Il est possible de la trouver sous forme désodorisée. Cela signifie qu’elle ne contient plus aucun arôme ni parfum. Pour arriver à un tel résultat, il a fallu l’hydrogéner, ce qui altère ses propriétés nutritives et bienfaits.

Quels sont les bienfaits de l’huile de coco ?

Sur le plan sanitaire, l’huile de coco est très intéressante sur bien des points. Elle combine trois acides gras très rares : l’acide laurique, l’acide caprique et l’acide caprylique. Elle est également conseillée dans le cas de maladies cardiovasculaires. Bien que très riche en acides gras saturés et contrairement aux idées reçues, ceux-ci ne stagnent pas sur les artères ou le cœur. Le corps les utilise sans les stocker et va même l’utiliser pour favoriser la combustion des graisses. Elle est aussi très facilement absorbée par le foie et reste majoritairement favorite dans le cadre d’un régime anti-cholestérol.

Outre le fait qu’elle parfume plats et pâtisseries, l’huile de coco peut être chauffée à très haute température sans dénaturer ses propriétés. Elle se substitue donc très bien à l’huile d’olive fortement déconseillée pour la friture par exemple. Enfin, l’huile de coco réduit la faim, probablement à cause des acides gras à chaîne moyenne qu’elle contient.

Sur le plan cosmétique, l’huile de coco est très intéressante. Elle possède des vertus antimicrobiennes et antibactériennes. Elle contient aussi 48% d’acide laurique, très efficace contre l’herpès, mais également contre les mycoses vaginales. Mais ce n’est pas tout, c’est une huile végétale ultra hydratante et apaisante tant pour la peau que pour les cheveux. L’huile de coco est aussi idéale pour se laver les dents lorsque l’on prône le zéro déchet dans sa salle de bains. Elle se substitue donc parfaitement au dentifrice grâce à ses vertus antibactériennes. Certains disent même qu’elle blanchirait les dents.

L’huile de coco possède d’autres vertus, notamment celle de remplacer le démaquillant, la crème pour les mains et les ongles, etc. Contre toute attente, elle est aussi parfaite pour lutter contre l’acné, grâce à sa forte teneur en acide laurique. Attention, mieux vaut l’utiliser sur l’acné de peaux sèches et non sur celui des peaux grasses. Enfin, elle soulage également l’eczéma.

Pourquoi utiliser l’huile de coco sur le corps ?

L’huile de coco est une huile pure, végétale et non allergogène. Elle convient donc parfaitement à tous types de peaux, même les plus atopiques. Du bébé à la personne âgée, l’huile de coco n’est pas contre-indiquée. Elle hydrate la peau en profondeur et la parfume légèrement.

Appliquée de façon régulière après la douche, l’huile de coco redonne vitalité à la peau, tout en la nourrissant efficacement. Bien que n’étant pas une huile solaire, elle filtre 20 % des rayons ultraviolets provenant du soleil. Elle peut constituer une solution de secours en cas de panne de crème solaire !

Comment utiliser l’huile de coco ?

L’huile de coco s’utilise en l’état. Il n’est pas utile de la liquéfier pour l’appliquer sur le corps ou les cheveux. Il suffit de prélever un peu d’huile du bout des doigts ou avec l’aide d’un bâtonnet en bois et de frotter son corps ou ses cheveux avec. Sur le visage, elle aura une action antivieillissement et redonnera éclat aux peaux ternes.

Associée à du sucre roux, elle fera office de gommage naturel et doux. En revanche, combinée à du citron de l’huile essentielle de menthe, du bicarbonate ou du charbon actif, elle remplacera le dentifrice à chaque brossage. Enfin, mélangée uniquement à du bicarbonate, l’huile de coco assainira les aisselles et évitera les odeurs de transpiration.

Sur les cheveux, l’huile de coco s’applique en masque avant le shampooing, mais peut aussi servir d’après-shampooing pour les cheveux les plus secs.

Close