En continuant, ou en cliquant sur la croix, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus
J'accepte
Close

Derniers Posts

Et si finalement le monoï était le remède à la pollution qui gangrène la planète ? Le monde est en plein danger de...
Après plusieurs années de recherches, le secret de la beauté des Polynésiennes, la douceur de leur peau et la...
Découvrez un article de l’univers du monoï et plus spécialement sur la marque référence du monoi. Vous retrouverez...
Les amoureux des belles femmes aiment aller en vacances à Tahiti pour admirer la beauté des femmes tahitiennes qu’on...
Sur la route du Monoï voici une étape atypique qui raconte l’histoire de cette huile mythique. C’est dans la vallée...
Le monoï de Tahiti est connu pour ses nombreuses propriétés et ses bienfaits. C’est à lui d’ailleurs qu’on attribue...

Monoï : le bien-être de vos cheveux

Posté le: 10/05/2019 | Catégories: Quels usages pour le Monoï ?
Monoï : le bien-être de vos cheveux

Véritable huile précieuse et ancestrale, le monoï apporte de nombreux bienfaits aux cheveux. Voici comment l’utiliser au mieux pour en tirer tous les bénéfices possibles sur votre chevelure.

Le monoï de Tahiti est une huile parfaite pour l’entretien de vos cheveux

La beauté des cheveux des Tahitiennes et des Polynésiennes en général n’échappe à personne. Et pour cause. Ils sont longs, bien noirs, épais et denses. Ils sont également brillants à souhait et doux comme de la soie. Mais elles ne détiennent pas une telle qualité capillaire par hasard. Elles ont un secret beauté inestimable.

L’huile de monoï n’est autre que de l’huile de coprah, dans laquelle de jeunes bourgeons de fleurs de tiaré macèrent quelques jours. Dans ces petites bouteilles en verre se trouve donc un élixir puissant et odorant pour redonner vigueur et beauté à tous les types de cheveux.

Comment fonctionne le monoï sur chaque type de cheveux ?

Le monoï est idéal pour nourrir les cheveux secs ou fatigués. Il va réhydrater la fibre capillaire jusqu’au bulbe. Fini les cheveux cassants, assoiffés et ternes : le monoï va avoir un effet magique sur les crinières les plus récalcitrantes.

Sur les cheveux normaux, il va tout simplement apporter un renfort supplémentaire pour protéger la fibre des attaques liées aux intempéries ou autres (froid, chaleur, vent, sel, chlore, etc.). Pour finir, il sera aussi un précieux allié pour les cheveux gras, en préservant les pointes et les fourches.

Le monoï est également bénéfique pour les cheveux crépus, frisés ou bouclés. Il va permettre de redessiner les boucles et de dompter les éternels frisottis.

Comment utiliser le monoï en fonction de son type de cheveux ?

Quel que soit le type de cheveux, le monoï s’utilise aussi bien en masque qu’en soin. Le temps de pause varie en fonction de la qualité du cheveu et de l’aspect attendu. Voici comment utiliser au mieux les bienfaits du monoï sur vos cheveux.

Sur cheveux secs, le monoï s’applique essentiellement en masque. Il est recommandé d’en appliquer quelques noisettes sur les longueurs et de laisser poser toute une nuit. L’idéal est de pouvoir enrubanner les cheveux dans une serviette. Au petit matin, procéder aux shampooings nécessaires pour évacuer l’aspect graisseux du monoï. Vos cheveux seront doux, brillants et revigorés après une nuit de nutrition intense. Il est possible de procéder à ce masque une fois par semaine, jusqu’à amélioration de la qualité du cheveu. Par la suite, il est possible de garder cette régularité, tout en réduisant le temps de pause (quelques heures tout au plus).

Les cheveux normaux auront beaucoup moins de mal à se donner. En effet, le monoï ne peut être utilisé qu’une fois toutes les deux semaines en masque. Il est recommandé de le laisser poser quelques heures avant de laver les cheveux. Pour celles qui n’ont pas le temps, il est possible de faire un masque intensif d’une nuit une fois par mois.

Sur cheveux gras, bien que l’huile de coco (ou de coprah) ait des vertus assainissantes, il est recommandé de ne pas appliquer le monoï sur le cuir chevelu. Toutefois, les masques et les après-shampooings au monoï restent une bonne option pour garder les pointes hydratées et brillantes.

L’huile de monoï est aussi idéale pour texturer les cheveux. En effet, elle permet d’aider à lisser les cheveux frisés ou crépus. Elle maintient en place les frisottis et nourrit les cheveux après un brushing, si elle est appliquée en petites quantités sur les pointes.

Close