Close

Derniers Posts

Vous êtes tellement addict à l’odeur du monoï que vous souhaitez trouver des fleurs de tiaré ? Sachez que cela n’est...
Parce que l’été l’on a l’esprit un peu plus léger, les eaux de toilette sont moins lourdes à porter qu’un parfum. De...
Le tatouage est devenu très répandu en Europe et principalement en France où de nombreuses personnes sont aujourd’hui...
Le monoï est l’huile chouchou de l’été. Odorante à souhait et particulièrement hydratante pour la peau et les...
Vous pensiez que vos stars préférées utilisaient des produits haut de gamme pour protéger leur peau ? Certes cela est...
Il existe de multiples raisons pour lesquelles l’huile de monoï peut se montrer incontournable. Qu’il s’agisse de...

Le parfum unique de la fleur de tiaré

Posté le: 12/04/2019 | Catégories: Tout sur le Monoï

La fleur de tiaré (gardenia tahitensis) possède un parfum unique, reconnaissable entre mille. Entre l’Ylang-Ylang et la vanille, ses fragrances sont un appel au voyage vers des eaux turquoise et des plages de sable blanc.

Les caractéristiques de la fleur de tiaré

Tout sur la Fleur de Tiare est intéressant à connaître pour en savoir plus sur la culture Polynésienne ainsi que les diverses traditions par rapport à cette fleur unique !

Cette fleur symbole de la Polynésie est originaire de la Micronésie. Elle a donc été importée par l’Homme. Elle pousse sur un arbuste tropical qui peut avoisiner les 4 mètres de haut. Les feuilles sont vertes et brillantes et leur taille varie entre 5 et 16 cm. La fleur est blanche, parfois jaune ou rose et est composée de 5 à 9 pétales.

Elle fleurit annuellement, ce qui permet aux locaux d’en profiter à longueur de temps. Il ne s’agit plus d’une floraison naturelle, mais humaine. En effet, rares sont les insectes pollinisateurs à venir butiner les tiare tahiti. Elles prolifèrent par bouturage ou marcottage.

La fleur de tiaré est depuis toujours utilisée en tant que plante médicinale. Ses feuilles soignent les coups de soleil et les convulsions. Les boutons soulagent les traumatismes, les douleurs hépatiques, les hémorroïdes, la fatigue, etc. Quant aux fleurs matures, elles désinfectent les plaies, soignent la bronchite ou encore la cirrhose.

Le parfum unique de la fleur de tiaré

La fleur de tiaré possède un parfum enivrant et sans pareil. Il est à ce titre associée à l’amour et aux plaisirs charnels. On y décèle la vanille, le miel, le chocolat, la cannelle et un soupçon de jacinthe.

La coutume voulait qu’une femme en couple, mariée ou non, porte un collier de fleurs de tiaré toute la journée. Le soir, elle devait retirer le collier, dont les pétales étaient imprégnés de son odeur corporelle et devait préparer une huile massante à l’aide de coco fraîche râpée. Ensuite, la femme prodiguait un massage à son homme, de façon à ce que son odeur se mélange à la sienne pour une union durable. L’homme portant alors l’odeur de sa femme sur lui, n’était plus tenté d’aller voir ailleurs.

Le monoï et ses différents parfum.

Le monoï est d’ordinaire composé de boutons de fleurs de tiaré macérés dans de l’huile de coco (ou de coprah). Mais il se peut que d’autres ingrédients soient rajoutés à la préparation, afin de délivrer un parfum différent.

Il existe autant de recettes de monoï que de familles traditionnelles polynésiennes. Le monoï des mamas était fabriqué par les matriarches. Certaines d’entre elles ajoutaient des petites touches personnelles à la recette basique pour encore plus de bienfaits ou un parfum plus ou moins prononcé. Quoi qu’il en soit, la véritable recette du monoï reste l’association d’huile de coco fraîche et de boutons de fleurs de tiaré.

Face à une demande mondiale intense et afin de diversifier les produits, les fabricants polynésiens ont commencé à commercialiser d’autres monoï aux parfums différents, comme :

  • le monoï à la fleur de vanillier
  • le monoï au coco
  • le monoï à la fleur de frangipanier
  • le monoï au tamanu
  • le monoï à l’huile de roucou

Une odeur de rance peut se dégager d’une bouteille de monoï. Il s’agit d’un phénomène naturel qui se dissipe bien souvent une fois sur la peau ou les cheveux. D’ailleurs, les fleurs de tiaré (et autres végétaux) ont été intégrées à l’huile de coco pour camoufler l’odeur de rance naturelle de la substance.

Close