Close

Derniers Posts

Vous êtes tellement addict à l’odeur du monoï que vous souhaitez trouver des fleurs de tiaré ? Sachez que cela n’est...
Parce que l’été l’on a l’esprit un peu plus léger, les eaux de toilette sont moins lourdes à porter qu’un parfum. De...
Le tatouage est devenu très répandu en Europe et principalement en France où de nombreuses personnes sont aujourd’hui...
Le monoï est l’huile chouchou de l’été. Odorante à souhait et particulièrement hydratante pour la peau et les...
Vous pensiez que vos stars préférées utilisaient des produits haut de gamme pour protéger leur peau ? Certes cela est...
Il existe de multiples raisons pour lesquelles l’huile de monoï peut se montrer incontournable. Qu’il s’agisse de...

Tout savoir sur la récolte de la fleur de tiaré

Posté le: 12/04/2019 | Catégories: Tout sur le Monoï

L’endémique fleur de la Polynésie française pousse tout au long de l’année. Nous vous livrons tous les secrets sur sa collecte, tant pour les colliers que pour la confection du monoï.

Comment se récolte la fleur de tiaré ?

Il n’existe qu’une seule et véritable façon de ramasser les fleurs de tiaré. Il s’agit de la méthode ancestrale à la main. En effet, nul n’est mieux placé qu’un œil averti pour ramasser les boutons nécessaires à la confection du monoï.

Aujourd’hui, les fleurs sont récoltées à l’aube, avant 6 heures du matin. Le jour se lève très tôt et les rayons du soleil stimulent la floraison. Lors de la cueillette, les fleurs sont vertes. Elles blanchiront au fil des jours. En règle générale, un bourgeon cueilli le matin du jour J sera presque éclos le lendemain matin et arborera sa très célèbre couleur blanche.

Si les arbustes de fleurs de tiaré poussent à l’état sauvage et facilement un peu partout, de nombreuses cultures sont désormais effectuées sur des parcelles privées. En effet, les laboratoires et les boutiques sont très demandeurs. De ce fait, avoir une plantation à disposition permet de ramasser les fleurs au meilleur des moments, et ce, toujours de façon manuelle.

Quand les fleurs de tiaré sont-elles récoltées ?

Autrefois, les mamas se levaient aux aurores pour aller cueillir les fleurs de tiaré dans les montagnes ou les coins reculés. Il était rarement plus de 4 heures du matin lorsqu’elles déambulent dans la nature, panier à la main. Maintenant, les personnes chargées des récoltes le font un peu moins tôt, aux alentours de 5 h 30 – 6 h 00, avant le lever du soleil.

Généralement, les bourgeons sont ramassés juste avant l’éclosion, sous leur forme Ua pua te tiare. Ils seront utilisés pour la fabrication du monoï. Les fleurs ouvertes, quant à elles, serviront d’ornement pour des colliers, des bijoux végétaux ou tout simplement pour disposer dans les maisons. Il arrive également que les récolteuses doivent confectionner des paquets de boutons, en vue d’être expédiés à travers les quatre coins du monde.

Les fleurs de tiaré fleurissent très vite (dans la journée). Malheureusement, elles meurent aussi très rapidement, puisque leur durée de vie n’excède jamais 48 heures tout au plus. C’est pour cette raison qu’une cueillette quotidienne doit être effectuée.

Faire pousser la fleur de tiaré chez soi : un challenge difficile, mais pas impossible

Si les odeurs de la Polynésie vous manquent, vous pouvez toujours la ramener à vous en faisant pousser un arbuste de fleurs de tiaré chez vous. Mais attention, cela demande beaucoup de rigueur, car il s’agit d’une culture très fragile et pas du tout adaptée à notre climat.

Dans certaines jardineries, il est possible de trouver des plants à racines ou en conteneurs. Il est conseillé de les planter en caissette de tourbe humidifiée dès le printemps. Le plant requiert beaucoup d’humidité et une température minimum de 20 degrés en hiver. Même si une exposition au soleil est également de rigueur, en plein été, les fleurs peuvent brûler !

La fleur de tiaré poussant sous un taux d’humidité important, une véranda sera la bienvenue pour accueillir l’arbuste durant toute l’année (sauf l’été où il pourra rester dehors). Toutefois, pour faire perdurer la floraison, il est conseillé de vaporiser les feuilles d’eau de mer au moins une fois par jour (le soir de préférence pour ne pas faire cramer les fleurs et feuilles).

Close