En continuant, ou en cliquant sur la croix, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus
J'accepte
Close

Derniers Posts

Vous avez l’habitude de mettre du monoï ? Vous ne savez pas vraiment d’où cela vient ? Saviez-vous que les bouteilles...
Le monoï et l’huile de monoï sont deux choses différentes ! Vous ne savez pas faire la différence entre ces deux...
Et si finalement le monoï était le remède à la pollution qui gangrène la planète ? Le monde est en plein danger de...
Après plusieurs années de recherches, le secret de la beauté des Polynésiennes, la douceur de leur peau et la...
Découvrez un article de l’univers du monoï et plus spécialement sur la marque référence du monoi. Vous retrouverez...
Les amoureux des belles femmes aiment aller en vacances à Tahiti pour admirer la beauté des femmes tahitiennes qu’on...

Monoï, la bouteille a aussi son histoire !

Posté le: 04/11/2020 | Catégories: Toute l'actualité Monoï
Monoï, la bouteille a aussi son histoire !

Vous avez l’habitude de mettre du monoï ? Vous ne savez pas vraiment d’où cela vient ? Saviez-vous que les bouteilles ont également une petite histoire ? Pas de panique, nous allons tout vous dire au sein de cet article ! Alors, restez avec nous !

La découverte du monoï

Il faut savoir que la découverte du monoï remonte à l’Antiquité. En effet, à l’époque, les Tahitiens parfumaient leur huile de coco avec la fleur de Tiaré. C’est en 1824 que le premier étranger a découvert les fleurs de Tiaré. Vous ne devez pas le connaître, mais il se nommait Dumont D’Urville et c’était un officier de marine et un explorateur français. C’est lors d’un périple scientifique qu’il s’est aventuré dans les eaux du pacifique et c’est lors de ce voyage qu’il a découvert la fleur de Tiaré. Son parfum l’a d’ailleurs enivré. A l’époque, il était missionné pour ramener des espèces végétales : ce n’est pas moins de 3 000 espèces différentes qu’il a pu ramener en France. Bien évidemment, la fleur de Tiaré en faisait partie.

Comme vous pouvez le constater, le monoï n’est pas un produit qui vient d’être découvert. Non cela fait plus de 2 000 ans que les Tahitiens s’en servent. Bien évidemment, à l’époque seuls les plus riches pouvaient bénéficier de cette fleur. Notons également qu’ils s’en servaient essentiellement en massage. Néanmoins, l’huile de monoï pouvait également être utilisée sur les nouveau-nés pour pouvoir stimuler leur développement psychomoteur, mais également leur peau face aux différentes menaces extérieures.

La bouteille de monoï : une bouteille à sirop en pharmacie !

Maintenant que vous en connaissez un peu sur le monoï, il est intéressant de s’intéresser à la bouteille. Parce que oui, cette dernière possède également une histoire ! Et la première chose que nous pouvons noter est tout simplement que les Tahitiens n’achètent pas leur monoï en grande surface. Que ce soit à l’époque ou maintenant, ce sont eux qui fabriquaient leur monoï. Il faut bien stocker ce nectar et c’est dans des bouteilles recyclées que les Tahitiens le placent, en général. Ces dernières peuvent parfaitement être achetées dans certains magasins.

Depuis toujours, les marques s'inspirent de la bouteille du sirop de pharmacie pour pouvoir conserver leurs produits. L'utilisation de cette bouteille leur a permis de pouvoir rassurer les locaux qui achetaient les articles puisqu'ils savaient d'où provenait la bouteille. L'image du monoi à donc rapidement était associé à des produits bénéfiques pour le corps

Cependant, au fur et à mesure du temps et de l'évolution du marché la bouteille de monoi a commencée à se décliner en terme de design. Il y a maintenant de nombreux monois parfumés qui possèdent les mêmes bienfaits que le monoi de base.

Comme vous pouvez le remarquer, tout ce qui tourne autour du monoï et des contenants ont une histoire. En effet, il est important de connaître les différents moments qui ont fait la gloire du monoï. Notons également que la petite histoire de bouteilles est également plutôt sympa à connaître !

Close