Close

Derniers Posts

Vous le savez sûrement déjà, l’huile de monoï est un véritable trésor pour chouchouter votre peau et vos cheveux....
Choisir une huile de monoï n’est pas une mince affaire. Entre les contrefaçons, les produits litigieux utilisés et...
Vous êtes tellement addict à l’odeur du monoï que vous souhaitez trouver des fleurs de tiaré ? Sachez que cela n’est...
Parce que l’été l’on a l’esprit un peu plus léger, les eaux de toilette sont moins lourdes à porter qu’un parfum. De...
Le tatouage est devenu très répandu en Europe et principalement en France où de nombreuses personnes sont aujourd’hui...
Le monoï est l’huile chouchou de l’été. Odorante à souhait et particulièrement hydratante pour la peau et les...

Monoï, la bouteille a aussi son histoire !

Posté le: 16/02/2021 | Catégories: Toute l'actualité Monoï

Vous avez l’habitude de mettre du monoï ? Vous ne savez pas vraiment d’où cela vient ? Saviez-vous que les bouteilles ont également une petite histoire ? Pas de panique, nous allons tout vous dire au sein de cet article ! Alors, restez avec nous !

La découverte du monoï

Il faut savoir que la découverte du monoï remonte à l’Antiquité. En effet, à l’époque, les Tahitiens parfumaient leur huile de coco avec la fleur de Tiaré. C’est en 1824 que le premier étranger a découvert les fleurs de Tiaré. Vous ne devez pas le connaître, mais il se nommait Dumont D’Urville et c’était un officier de marine et un explorateur français. C’est lors d’un périple scientifique qu’il s’est aventuré dans les eaux du pacifique et c’est lors de ce voyage qu’il a découvert la fleur de Tiaré. Son parfum l’a d’ailleurs enivré. A l’époque, il était missionné pour ramener des espèces végétales : ce n’est pas moins de 3 000 espèces différentes qu’il a pu ramener en France.

Bien évidemment, la fleur de Tiaré en faisait partie. Comme vous pouvez le constater, le monoï n’est pas un produit qui vient d’être découvert. Non cela fait plus de 2 000 ans que les Tahitiens s’en servent. Bien évidemment, à l’époque seuls les plus riches pouvaient bénéficier de cette fleur. Notons également qu’ils s’en servaient essentiellement en massage. Néanmoins, l’huile de monoï pouvait également être utilisée sur les nouveau-nés pour pouvoir stimuler leur développement psychomoteur, mais également leur peau face aux différentes menaces extérieures.

La bouteille de monoï : une bouteille à sirop en pharmacie !

Maintenant que vous en connaissez un peu sur le monoï, il est intéressant de s’intéresser à la bouteille. Parce que oui, cette dernière possède également une histoire ! Et la première chose que nous pouvons noter est tout simplement que les Tahitiens n’achètent pas leur monoï en grande surface. Que ce soit à l’époque ou maintenant, ce sont eux qui fabriquaient leur monoï.

Il faut bien stocker ce nectar et c’est dans des bouteilles recyclées que les Tahitiens le placent, en général. Ces dernières peuvent parfaitement être achetées dans certains magasins. C’est de cette pratique et les différentes bouteilles pour mettre l’huile de monoï ont été inspirées. Ainsi, il est donc parfaitement possible de trouver différents types de bouteilles :

  • La bouteille de monoï Tikki.
  • La bouteille d’Hei Poa.
  • La bouteille du comptoir de monoï.

Bien évidemment, chaque bouteille à sa forme, son design et son esthétique. Chacune trouve son inspiration dans les différentes bouteilles d’origine. Néanmoins, elles ont presque toutes la même forme. Mais les logos et les couleurs peuvent facilement les différencier. Comme vous pouvez le remarquer, tout ce qui tourne autour du monoï et des contenants ont une histoire. En effet, il est important de connaître les différents moments qui ont fait la gloire du monoï. Notons également que la petite histoire de bouteilles est également plutôt sympa à connaître !

Close