En continuant, ou en cliquant sur la croix, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus
J'accepte
Close

Derniers Posts

Le monoï et l’huile de monoï sont deux choses différentes ! Vous ne savez pas faire la différence entre ces deux...
Et si finalement le monoï était le remède à la pollution qui gangrène la planète ? Le monde est en plein danger de...
Après plusieurs années de recherches, le secret de la beauté des Polynésiennes, la douceur de leur peau et la...
Découvrez un article de l’univers du monoï et plus spécialement sur la marque référence du monoi. Vous retrouverez...
Les amoureux des belles femmes aiment aller en vacances à Tahiti pour admirer la beauté des femmes tahitiennes qu’on...
Sur la route du Monoï voici une étape atypique qui raconte l’histoire de cette huile mythique. C’est dans la vallée...

La route du Monoï

Posté le: 17/06/2020 | Catégories: Toute l'actualité Monoï
La route du Monoï

Sur la route du Monoï voici une étape atypique qui raconte l’histoire de cette huile mythique. C’est dans la vallée de Vaiare que l’on trouve sur le bord de la route la pierre du Monoï Ofaï Tahinu ou ofaï Vainana. Cette roche sacrée permettait de fabriquer l’huile de Monoï pour les Rois et les Reines. C’est dans une cavité creusée sur le dessus de la pierre que l’huile était préparée. On y pilait la chair de la noix de coco séchée obtenant de l’huile de coco vierge puis on laissait macérer les fleurs de tiaré, d’autres fleurs et plantes de la vallée, peut être même mixées avec de la cervelle de crabe de cocotier, nul ne sait vraiment, car la culture polynésienne ne comporte pas d’écrit seul les légendes ont perduré dans le temps. 

C’est également sur cette pierre sacrée que les femmes accouchaient des enfants destinés à devenir prêtres. Ils y suivaient ensuite leur formation et étaient intronisés en ce lieu sacré.
À proximité de la pierre de Monoï, enfoui dans la végétation, se trouve le tambour de pierre Ofai Pahou. Cette roche mesure deux mètres de long et 1,20 m de large. L'une des faces est percée d'un trou de quinze centimètres de diamètre. Lorsque l’on tape sur cette pierre à l’aide de la nervure d'une feuille de cocotier, un son puissant résonne dans toute la vallée afin d’informer la population de l’arrivée imminente d’un danger. C’est une étape importante de la route du Monoï qui permet de plonger au cœur de l’ile pour y découvrir ses secrets.



La légende des pierres de Vaiare

Sur l’île d’Aimeho, les rois combattaient pour conquérir les domaines de l’île. La bataille la plus importante a eu lieu entre Temaramanui et Parau de Haaroa. Elle se déroula à Opunohu. Le héros Parau sortit victorieux et emporta la fille du roi Temaramanui, Vahineura.

L’alliance de Parau et Vahineura

Parau était un guerrier sanguinaire. Vahineura s’habitua petit à petit à son comportement et tomba amoureuse. Au bout de quelque temps, ils apprennent à être alliés pour combattre les ennemis :
Lorsque les ennemis venaient par la forêt, ils étaient tués par Parau. Ceux qui venaient par la mer étaient guidés par Vahineura vers la forêt. Après les avoir séduits, Vahineura les emmenait tout droit vers le piège mis en place. Elle couchait avec eux afin qu’ils soient très affaiblis et Parau les tuait ensuite. Le plan se passait exactement comme prévu. À cet endroit se trouvait une grande pierre très lisse. Elle était surnommée l’Ofai Tahinu et disposait d’un trou au milieu. Vahineura l’utilisait comme réserve d’eau pour se laver.

Honoura, le héros géant

Honoura, le héros géant et légendaire entendit parler de ce guet-apens et prit la décision de se rendre à Moorea afin de combattre Parau.
Dès son arrivée, Honoura aperçut Vahineura qui marchait sur la plage. Elle ne portait aucune arme. Honoura se demanda donc si c’était bien elle la femme terrifiante qui tuait tous les guerriers.
En débarquant sur la plage, Honoura prépara ses armes. Vahineura s’approchait sans aucun signe de crainte. Ils étaient l’un face à l’autre en admiration mutuelle. Un sentiment d’amour se ressentit entre eux. Elle le conduisit directement là où elle avait l’habitude d’emmener tous les guerriers qui étaient assassinés. Après avoir affaibli Honoura comme tous les autres guerriers, Vahineura ne prévient pas son mari, car elle est tombée sous le charme du guerrier.
Honoura séduit à son tour lui demande si elle a un mari. Elle répondit que non. Il lui dit qu’il devait rentrer chez lui, mais qu’il reviendrait avec un cadeau.

Le retour attendu de Honoura

Honoura est retourné à Tautira. Vahineura n’oubliait pas qu’elle était promise à Parau, et que les noces approchaient. Elle se rendait quand même tous les jours à la plage pour guetter le retour d’Honoura.
À son retour, Honoura ne vit personne sur la plage. Il alla donc à l’endroit où ils se sont aimés pour la première fois et encore une fois personne. Il entendit des tambours et se dirigea vers eux. En arrivant, à sa grande surprise, il vit la cérémonie de mariage de Vahineura et Parau. Lorsque Vahineura sut qu’Honoura était de retour, il était trop tard. Il utilisa un tambour de pierre pour avertir Vahineura de sa présence sur l’île. Elle alla aussi vite sur la plage en tentant de le suivre, mais elle vit la pirogue s’éloigner de plus en plus. C’est sur la pointe de Paetou qu’elle se trouvait lorsque ses larmes coulèrent. Elles tombaient goutte à goutte sur une pierre appelée Vainana.

La légende du tambour sacré de Honoura à Moorea

Une légende existe depuis de nombreuses années à Moorea. En effet, il s’agit d’une roche nommée Ofai Pahu (avec comme signification : pierre tambour) qui est localisée dans la vallée de Vaiare. Cachée et à l’abri des regards sous la végétation cette roche mesure 2m de long pour 1,20m de large. Sa plus grande particularité est le trou cylindrique de 15cm de diamètre qui est percé sur une de ses faces.

La pierre tambour, toutes ses particularités

La pierre tambour ou Ofai Pahu est devenue une légende, car il résonne lorsque l’on tape dessus avec une feuille de cocotier (la nervure centrale pour être plus précis). Le son de la résonnance marque les esprits, celui-ci est grave et très profond.

Le son de la pierre tambour, quelle utilité ?

Le son émit par la pierre tambour, lorsque l’on frappe dessus, à plusieurs utilisations :
-Il était autrefois utilisé afin de pouvoir prévenir toute la population lorsque les ennemis arrivaient sur l’île, ainsi la population pouvait aller se cacher.
-Le son de la pierre tambour était utilisée à des temps anciens afin d’appeler les dauphins qui entraient dans la vallée. Cependant, il n’y a à ce jour aucune explication pour justifier cet appel, c’est un savoir perdu que seule la pierre tambour possède désormais.
Que ce soit à des fins de protections ou bien à des fins plus mystérieuses, la pierre tambour était énormément utilisée et c’est pourquoi elle est aujourd’hui une légende de Moorea.

La pierre monoï de Moorea, un lieu prestigieux

La célèbre pierre de monoï de Moorea est un rocher peu commun. Celui-ci, de forme cubique, est facilement reconnaissable par la population de l’île, mais aussi par les voyageurs.

La spécificité de la pierre monoï de Moorea

La pierre de monoi ou plus communément appelée Ofai Tahinu servait à l’époque à préparer la célèbre huile de monoï. Cependant, elle avait aussi un aspect plus spirituel. En effet, la naissance des futurs prêtres de l’île se faisait sur cette pierre hors du commun.

Pierre de vie Ofai Oa

Cette pierre de vie Ofa ora était utilisée lors de l’envol des âmes. On dit que les âmes qui se posaient sur elle retournaient dans leur corps. D’autres pierres ayant les mêmes vertus se trouvaient sur le chemin des âmes au niveau de Punaauia et sur le mont Temehani.

Pierre de vie Ofai Pohe

Une autre pierre se trouve à Vaiare. C’est une ofai pohe. Cette fois-ci, les âmes qui se posaient sur cette pierre ne retournaient plus dans le corps.

Pierre de vie cubique

Une énorme pierre cubique avec une cavité circulaire sur le dessus est visible dans la vallée de Vaiare.

Pierre de vie percée Ofai Tahinu

On peut apercevoir un peu plus loin sur le bord du chemin la pierre percée Ofai Tahinu. C’est la pierre monoi de Vaiare.
La pierre Ofai Tahinu aurait servi à concevoir de l’huile de monoï pour la reine. Cette pierre avait un rôle très spirituel contrairement à d’autres. C’est sur cette pierre qu’étaient mis au monde les futurs prêtres. Par la suite, elle servait à leur formation et à leur intronisation.
L’Ofai Tahinu est l’un des tout premiers instruments de fabrication de Monoi. C’est l’un des vestiges les plus sacrés de la Polynésie.

Source : Tahiti heritage

Close